Comité Permanent Inter-Etats de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel – Portail – Annuaire : développement durable, écologie, commerce équitable, Bio, économie sociale et solidaire

Le Comité Permanent Inter Etats de lutte contre la Sécheresse dans le Sahel (CILSS) a été créé le 12 septembre 1973 à la suite des grandes sécheresses qui ont frappé le Sahel dans les années 70.

Le CILSS regroupe aujourd’hui neuf Etats dont 4 Etats côtiers (Gambie, Guinée-Bissau, Mauritanie, Sénégal), 4 Etats enclavés (Burkina Faso ; Mali ; Niger ; Tchad) ; 1 Etat insulaire (Cap Vert).

Le mandat ou l’objectif général qui guide l’action du CILSS est de s’investir dans la recherche de la sécurité alimentaire et dans la lutte contre les effets de la sécheresse et de la désertification, pour un nouvel équilibre écologique au Sahel à travers :
 La formulation, l’analyse, la coordination et l’harmonisation des stratégies et politiques ;
 Le renforcement de la coopération scientifique et technique ;
 La collecte, le traitement et la diffusion des informations ;
 Le renforcement des capacités des différents acteurs, y compris le secteur privé ;
 La capitalisation et la diffusion des expériences et acquis ;
 L’accompagnement dans la mise en ouvre des stratégies, politiques et programmes.

OBJECTIFS OPERATIONNELS Quatre objectifs opérationnels ou spécifiques contribuent à la réalisation de cet objectif général à savoir :

 Les Sahélien(ne)s disposent d’une meilleure sécurité alimentaire et gèrent mieux les ressources naturelles et les questions de population/développement Suivre et impulser des actions d’échanges des produits agricoles et agroalimentaires ;

 La maîtrise de l’eau pour l’amélioration des conditions de vie des populations sahéliennes est renforcée ;
 Les Sahélien(ne)s disposent de marchés nationaux et régional dynamiques, fluides et intégrés pour les échanges des produits agricoles et agroalimentaires ;
 Le CILSS fait autorité dans les domaines de SA, LCD/GRN, maîtrise de l’eau, population et développement au plan sous-régional et international.

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.