Ayllu Valence – Portail – Annuaire : développement durable, écologie, commerce équitable, Bio, économie sociale et solidaire

Ayllu, en quechua, signifie communauté. L’Ayllu était la structure de base de l’empire Inca. Basée sur la propriété collective des terres, sur un lien familial fort, et sur le travail en commun chacun recevait des autorités locales selon les besoins de sa cellule familiale. Aujourd’hui encore, l’Ayllu trouve sa place au Pérou et en Bolivie.

L’artisanat véhicule des valeurs artistiques et culturelles. Il est une affirmation d’une identité, un moyen de libération et de résistance non violente.

C’est à partir de cette assertion que les groupes Ayllu, en France, à Saint Etienne et Valence orientent leurs activités. L’importation de l’artisanat se fait grâce à des regroupements de producteurs péruviens et boliviens, leur permettant de ne plus vendre à bas prix à des intermédiaires.

Ils deviennent les acteurs de leur propre développement finançant par le surplus dû à l’exportation :
 des projets communautaires (épicerie, petit dispensaire, caisse de sécurité sociale, construction d’écoles…),
 des activités sportives et culturelles intergroupe de producteurs,
 des manifestations locales : ventes à Lima, rencontres musicales…

Ils sont reconnus par les autorités comme des facteurs économiques et traitent avec les banques et les ministères. Ils possèdent leur site internet à www.ciap.org et nous ont sollicité pour la mise en place d’une coopérative de micro-crédits.

Nous voulons à travers la vente d’artisanat :
 manifester notre solidarité,
 promouvoir des échanges commerciaux justes et équitables,
 engager une réflexion sur les processus de production (travail des enfants, temps de travail…)
 promouvoir les cultures péruviennes et latino américaines.

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.