gestion des déchets de chantier

Tout ce qu’il faut savoir sur la gestion des déchets de chantier

S’il y a un secteur qui produit vraiment énormément de déchets, c’est celui du bâtiment. Il est nécessaire que les entreprises de BTP se rendent compte de leur responsabilité. Des réglementations ont d’ailleurs été mises en place dans ce sens. Tous les acteurs de la filière doivent se rendre compte des enjeux de la gestion des déchets de chantier.

Réglementation et classification

Depuis 1975, il existe une réglementation sur la manière d’éliminer les déchets de chantier. Selon la loi, il est bien de la responsabilité des producteurs ou des détenteurs d’en assurer l’élimination. Actuellement, les règles ont connu diverses modifications afin de rendre encore plus optimale cette question de gestion des déchets. Le but, pour cette année 2020, est d’atteindre un taux de recyclage d’au moins 70%. Incinération et enfouissement ne sont plus les priorités. Ainsi, une entreprise de BTP doit s’engager à : assurer la traçabilité des déchets dangereux, faire du triage afin de rendre la valorisation possible, se plier aux normes d’acheminement. De nombreuses interdictions sont aussi imposées aux acteurs concernés. L’incinération à l’air libre ou encore l’utilisation de décharges sauvages sont complètement proscrites.

En termes de classification, il y a plusieurs types de déchets de chantier, catégorisés selon leurs potentiels d’impact sur l’environnement et la santé. En premier lieu, il y a les déchets inertes. Comme leur nom l’indique, ils se composent des matières dont l’état ne change pas, peu importe les conditions. Il y a donc absence de décomposition ou de réaction avec d’autres matériaux. Ce sont les déchets de chantier les plus nombreux. À part cela, il y a les déchets qui ne sont pas inertes, et non dangereux. Même en cas de décomposition, il n’y a pas de risque de toxicité. Et bien évidemment, on trouve les déchets dangereux. Ces derniers sont ceux qui nécessitent une attention particulière. Ils présentent un haut risque pour l’environnement et la santé de l’homme. Le tri des déchets chantier est, de ce fait, essentiel pour se préserver d’éventuelles catastrophes.

Quelles procédures adopter ?

Parce que les déchets sont de différentes natures, il y a donc autant de procédures pour les éliminer. Les entreprises doivent alors bien se renseigner sur les bonnes pratiques à adopter. Il est aussi possible de recourir à des professionnels en la matière. Ces derniers se chargeront de la collecte des déchets, mais aussi du transport et du traitement de ces derniers.

Il existe toute une filière d’éliminateurs de déchets aux normes avec lesquels il est possible de travailler. Ils peuvent, la plupart du temps, trouver une solution de recyclage adéquate selon les produits qu’ils reçoivent. Faire confiance à des professionnels, c’est aussi une assurance de plus que ces déchets sont à la place qu’il leur faut selon leur nature. Mais dans tous les cas, il est nécessaire de faire un suivi en toute transparence de l’opération. La traçabilité est essentielle pour éviter les problèmes juridiques et surtout pour s’épargner d’être accusé à tort. Ce ne sont pas des faits à prendre à la légère.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *