Support publicitaire : le carton toujours en vogues et écologique

Une idée reçue démontre que seuls le web et les supports digitaux influent dans le domaine de la publicité. Mais ce n’est pas du tout vrai et les chiffres en disent d’eux même. En effet, 42% des CA réalisés dans le secteur de la PLV (Publicité sur Lieu de Vente) sont représentés par les supports en papiers et en carton.

Les cartons cartonnent toujours

En matière de PLV, les papiers et les cartons ne sont pas seulement utilisés pour en faire des flyers ou cartes de visites. On les exploite également en guise d’affiche ou de Totem. L’avantage avec les papiers, c’est qu’ils sont très peu coûteux et à la fois plus écologique que les supports en PVC. Actuellement, il existe même des enseignes qui n’utilisent que du papier et carton en guise de PLV.

Aussi, dans le cadre d’une publicité outdoor et plus notamment sur les panneaux publicitaires, les murs d’image et pub anti-IVG, le papier est très répandu. Largement peu coûteux, l’usage du papier permet de faire une affiche grand format à moindre prix.

Le tissu convainc également

A part les papiers et les cartons, les tissus sont aussi très utilisés dans la PLV. Principalement, on les utilise pour en faire une banderole ou des drapeaux publicitaires. L’avantage avec le tissu, c’est qu’il est polyvalent et plus robuste que le papier et le carton.

La bâche et le PVC commencent aussi à s’imposer

Toujours dans le domaine du PLV, lorsqu’on parle de Kakemono ou rollup, on se réfère toujours à des supports en bâche ou en PVC tel qu’on peut voir sur ce site. Assez robuste et résistant aux intempéries, les supports avec ces matières s’adapte bien pour une communication indoor comme outdoor.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *