Santé : vérifiez le plomb d’eau

L’eau est une ressource rare qui se raréfie à un rythme inquiétant. En plus de se raréfier, cette eau est polluée par diverses particules métalliques à l’origine de dangereuses maladies. Le cuivre, mais surtout le plomb sont ces agents polluants, des substances qu’il convient de supprimer de l’alimentation, au risque de contracter des maladies tels alzheimer ou le saturnisme.eau-pure

Problèmes du plomb

Le plomb ingéré en grande quantité peut être à l’origine de maladies mentales, tel le saturnisme. D’après les observations des scientifiques en charge d’expertiser le problème, la teneur en plomb des tuyaux ne doit pas dépasser les 10microgrammes par litre. En revanche, ce taux est 2 fois supérieur dans les canalisations françaises. Plusieurs habitants franciliens sollicitent les professionnels pour changer leurs canalisations, faites en majorité de plomb. Ces habitants ont vite été prévenus des dangers du plomb grâce à leurs familles et leurs artisans respectifs. L’usage de ce matériau a été aboli depuis quelques décennies, en revanche, les autorités françaises ont déclaré que l’ingestion de cette eau contenue dans les canalisations en plomb n’est pas dangereuse pour la santé et ne provoquera pas de cas de saturnisme. On peut être rassurés, cependant, peut en effectivement dormir sur nos deux oreilles et boire l’eau du robinet sans craindre les maladies ?

Comment y remédier ?

Il va de soi que les canalisations en plomb ne peuvent plus être utilisées sur une construction neuve. Néanmoins, certains propriétaires se sont appuyés sur les déclarations du ministère afin de soutenir que le plomb est beaucoup moins dangereux qu’annoncé. Ce serait des artisans mal intentionnés qui seraient à l’origine de l’amplification de cette affirmation sur la consommation en eau. Plombier Saint-Germain-en-Laye s’insurge contre cette affirmation inexacte selon laquelle les canalisations en plomb seraient beaucoup moins dangereuses que prévu. Cependant, il faut rester méfiant. Jusqu’à présent, la seule solution viable est la mise en place de subventions. Et l’interdiction du plomb sur les chantiers de construction de logement neuf, permettra de bannir les canalisations en plomb. Depuis 2013, les copropriétés font l’objet de mesures visant à améliorer la consommation en énergie, des aides financières ont été transmises, mais est-ce suffisant  ou au moins, pertinent?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *