Le montage électrique va-et-vient, qu’est-ce que c’est ?

Concevoir un circuit va-et-vient permet de disposer de deux points de contrôle reliés à un ou plusieurs éclairages.Pratique et facile à réaliser, ce type de montage est généralement réalisé dans les couloirs et la chambre.Principe de base va-et-vient et technique d’installation… voici tout ce qu’il faut savoir sur ce montage électrique.

interrupteur-va-et-vient

Le principe de base du montage va-et-vient ?

Le montage électrique va-et-vientest un modèle de circuit qui permet de commander un ou plusieurs points lumineux à partir de deux interrupteurs.Différent d’un raccordement électrique standard, le va-et-vient estcomposé de deux unités ou commutateurs qui sont reliés à un ou plusieurs points d’éclairage.

Concrètement, ce montage permet d’allumer et d’éteindre les lampes à partir de différents endroits dans une habitation.Il peut être utilisé pour les circuits luminaires de différentespièces, mais dans la plupart des cas, ils sont installés dans la chambre, dans les pièces à vivre et les couloirs.

Le premier avantage d’un « va-et-vient » est son côté pratique étant donné qu’il n’est plus nécessaire de marcher dans le noir avant d’atteindre l’interrupteur puisqu’il en existe à chaque entrée et sortie. Aussi, le montage électriqueva-et-vient est assez simple étant donné qu’aucune modification de câblage n’est à prévoir. Et pour les besoins futurs, il est toujours possible d’ajouter des interrupteurs secondaires sur le même circuit.

Comment réaliser un montage électrique va-et-vient ?

Le montage électrique va et vient est assez simple, toutefois, il faut avoir la bonne méthode pour que le montage soit efficace. Ainsi, pour réussir la conception du circuit, l’installation de l’interrupteur et de l’éclairage, lire la suite.

  1. Il faut au préalable couper le courant pour sécuriser l’intervention. Ensuite, les différents composants de l’installation, à savoir l’interrupteur, les câbles, la lampe doit être à disposition.
  • Le câble du circuit apparent ou encastré sera par la suite posé, en allant du tableau électrique, à l’emplacement de l’interrupteur va-et-vient.En pratique, l’interrupteur est placé à proximité d’une porte, et du côté opposé aux charnières.Après le choix de l’emplacement, l’interrupteur va-et-vient pourra par la suite être positionné en saillie ou encastré, à 1m20 du sol.
  • L’alimentation pourra ensuite être reliée au premier interrupteur par le fil rouge ou la phase. Le plafonnier sera lié au second interrupteur à l’aide d’un fil marron.Quant au neutre, le fil bleu et la terre, le fil vert, ils connectent le plafonnier au tableau de répartition. Pour finir, deux navettes en fils orange permettent de relier les deux interrupteurs.
  • Il faut rétablir le courant pour tester le bon fonctionnement du montage électrique. Si tous les éléments de l’installation fonctionnent correctement, les interrupteurs peuvent être définitivement fixés sur le socle.

Le système va-et-vient pourra désormaisfaciliter la mise en marche et l’extinction des luminaires.Si l’installation est réussie, elle pourra être renouvelée dans les autres pièces du logement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *