Comment réaliser correctement un circuit va-et-vient ?

La pose d’un va-et-vient électrique est nécessaire pour faciliter la gestion de l’éclairage à deux interrupteurs. Mais si ce type de circuit permet de rendre plus pratique la gestion de la lumière, encore faut-il réussir à la réaliser correctement. Voici donc tout ce qu’il faut savoir pour concevoir le circuit va-et-vient.va-et-vient

Le circuit va-et-vient en quelques étapes

Le circuit va-et-vient est une technique de câblage servant à allumer ou à éteindre un ou plusieurs éclairages par le moyen de deux interrupteurs à deux endroits différents.Ce type de circuit électrique bien que simple à première vue est plus difficile à réaliser. Lors de la réalisation des différents câblages, il faudra notamment mettre de côté le fil neutre bleu et celui de terre vert et jaune qui ne seront pas concernés par le va-et-vient. Ils peuvent alors être raccordés directement depuis le luminaire au tableau électrique.

Le vrai circuit va-et-vient commence par le fil de phase, le rouge qui passe du tableau (borne 1) avantd’alimenter le premier interrupteur (borne L).Ensuite, deux fils (les navettes) rallient les bornes des deux interrupteurs.Quant au second interrupteur (borne 2), celui-ci sert à alimenter le luminaire grâce au câble mauve ou violet.Le départ de phase va par la suite être raccordé à la borne L du deuxième interrupteur.

Le circuit va-et-vient, en saillie ou en encastrée

Très pratique pour gérer l’éclairage, le circuit va-et-vient est une méthode de commande de la lumière extrêmement courante à Chesnay. L’électricien Chesnay réalise le circuit va-et-vient soit en saillie ou en encastrée. La pose en saillie consiste à réaliser le câblage du circuit va-et-vient en apparente. Cette technique d’installation est utilisée lorsque le circuit est réalisé dans le cadre d’une rénovation.En effet, les câbles du circuit devront être installés au  mur, allant du tableau électrique aux interrupteurs et à l’éclairage. Pour le rendre plus esthétique, le circuit en saillie sera tout simplement mis sous split.

Quant au circuit va-et-vient encastré, il est plus utilisé dans les installations électriques d’une construction neuve ou en cour de chantier. En effet, le circuit pourra être réalisé en même temps que les gros œuvres. Cette deuxième option de pose est beaucoup plus esthétique et est d’ailleurs le plus utiliser pour réaliser un circuit va-et-vient. Attention toutefois de réaliser correctement lecircuit va-et-vient, car en cas de dysfonctionnement, celui-ci devra être revu du début à la fin.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *